faire remonter son site web en haut du classement de Google

Faire remonter son site sur Google est l’obsession de la plupart des webmasters !

Vous connaissez cette légende grecque, appelée Mythe de Sisyphe, dans laquelle Sisyphus, roi de Thessalonie, fut condamné par le dieu Hadès à remonter sans cesse un rocher en haut d’une montagne ?

Et bien, c’est un peu la même punition divine qui a touché les webmasters du monde entier : faire remonter son site sur Google revient à améliorer sans cesse le contenu SEO de ses pages pour contrer les efforts de ses concurrents !

Blague à part, le problème est sérieux : les internautes ont tendance à ne consulter que la première page des résultats de recherche et il n’y a qu’une dizaine de places gratuites sur cette première page. 

Les toutes premières places sont de plus très souvent réservées à des pages pour lesquelles il a fallu payer aux enchères l’emplacement via l’outil Google Ads.

Dans ces conditions, la question de savoir comment faire remonter son site sur Google par le référencement naturel (non payant) prend tout son sens et les recettes miracles fleurissent sur Internet !

Conseil n°1 : faire remonter son site web en corrigeant les erreurs SEO

C’est le B.A. BA de tout référencement et si vous ne savez pas comment faire, je vous invite à consulter mon article intitulé : Optimiser le référencement SEO en 5 conseils

Ces conseils sont directement issus des consignes de Google aux webmasters, le moteur de recherche ayant tout intérêt à ce que ses ordinateurs (programmes appelés Google bots ou encore crawlers) puissent analyser correctement le contenu de vos pages web. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il met à votre disposition gratuitement son outil appelé Google Search Console.

Que ce soit bien clair : ce n’est pas parce que vos pages n’auront plus aucune erreur de SEO qu’elles monteront en première position. Par contre, si vos pages comportent trop d’erreurs, alors elles seront moins bien positionnées que d’autres.

Les erreurs de SEO sont tout simplement gênantes pour les robots de Google car elles leur font perdre du temps et dépenser de l’énergie.

A vous de faire en sorte de ne pas vous faire pénaliser et pour cela trouver un bon rédacteur web SEO capable de rédiger de nouveaux contenus sans rajouter des erreurs !

Comment faire apparaître son site en premier sur Google ?

Il est totalement illusoire de vouloir afficher votre site en première page d’un résultat de recherche sur des termes trop génériques, tels que référencement, par exemple.

Si un prestataire vous promet de placer votre site en 1er avec ce genre de requête, fuyez !

Voyez la copie d’écran ci-dessous : le 19/03/2000, vous aviez une chance sur 96 millions d’être premier sur cette requête.  De plus, faire apparaître son site en premier sur Google ne relève pas de la chance, mais d’un ensemble de conséquences : votre page doit être parfaite en termes de SEO, elle doit être la page la plus connue de tous les internautes, la plus partagée sur d’autres sites et avec un contenu qualitatif de premier ordre. Ou alors…

Ou alors, vous devez être celui qui aura payé le plus cher ce mot clé ce jour-ci sur Google Ads !

Recherche Google sur le mot clé référencement

Cette capture d’écran a été faite le 19/03/2022. En moins d’une seconde, les programmes de Google ont remonté plus de 96 millions de résultats ! 

Je ne vous montre pas l’heureux élu qui s’affiche en premier, mais il a dû payer une petite fortune via Google Ads pour avoir cette faveur 😉

Mais est-ce vraiment primordial de sortir en tête sur cette recherche ? 

Comment savoir si l’intention de l’internaute était de lire comment faire référencer son site web, ou plutôt quels sont les livres sur le référencement, ou même pourquoi pas quels sont les outils de référencement ?

Le site web qui a payé pour être premier sur ce résultat est en fait une société qui fait du référencement. De son point de vue, payer pour ce mot semble évident. Elle a donc engagé un budget sur ce mot et à chaque fois que quelqu’un cliquera sur le lien affiché par Google, celui-ci lui comptera quelques euros pour cet acte !

Si je suis simplement en train d’étudier quels sont mes concurrents qui sortent en premier sur ce terme de recherche et que je clique pour aller découvrir leurs prestations et leurs tarifs, chacun de mes clics fera ainsi consommer pour rien le budget qu’ils auront alloué pour cet affichage publicitaire.

Vous avez compris où je voulais en venir avec ces explications : pour savoir comment faire remonter son site sur Google, il faut d’abord choisir avec soin sur quels termes de recherche vous devez engager vos efforts. Appelons cela : les objectifs de référencement.

Conseil n° 2 : Faire remonter son site sur Google via les suggestions de recherche

Mon travail de rédacteur web SEO freelance consiste à rechercher sur quels termes de recherche votre page à le plus de chances de remonter dans les résultats de Google. 

En effet, les internautes ont tendance à rechercher un peu toujours avec les mêmes termes. Certains sont donc plus souvent utilisés que d’autres. 

Si je commence à saisir les mots ‘remonter son site’ dans l’outil de recherche de Google, regardez ci-dessous quelles sont les suggestions de recherche qu’il affiche dans une liste : 

Liste de propositions de recherche proposées par Google

Si mon but est de faire comprendre aux internautes comment faire remonter son site internet sur Google, j’ai donc tout intérêt à ce que le titre de mon article, mais aussi les sous-titres, le contenu rédactionnel comportent des termes tels que ‘faire remonter son site sur Google‘, ou encore ‘comment remonter son site en tête de liste‘. (Oups, je viens justement de le faire ;-))

Vous voyez également que les termes clés ne sont pas composés d’un seul mot, mais parfois de toute une phrase. C’est ce que l’on appelle « la longue traine« . En bref, les mots clés les plus concurrentiels, ce pour lesquels des sociétés sont prêtes à payer pour figurer en tête de résultat, sont aussi les plus souvent utilisés par les internautes. 

Il existe par contre une multitude d’autres mots clés, souvent composés de plus de mots, avec lesquels il y a moins d’internautes qui font des recherches, mais pour qui la recherche est plus précise.

Un exemple ?

Si vous utilisez le terme clé « monter son site« , Google pourra vous ressortir des pages qui parlent de créer un site (monter son site) et d’autres qui parlent de le remonter au classement. Plus de gens tapent ces mots, mais le but de leur recherche est imprécis.

Maintenant que vous avez compris le principe, à vous de trouver quels sont les termes clés utilisés par les internautes. Google suggestions vous en présente les principaux, mais il existe des logiciels capables de vous donner les tendances actuelles sur des termes clés. Essayez par exemple Google Trends.

Conseil n° 3 : Eviter le "keyword stuffing"

Essayer de truffer son texte de ces termes comme un bourrin ne fonctionnera pas et risquera même d’énerver un tantinet les algorithmes de « mister Google » !

N’oubliez pas que le célèbre moteur annonce utiliser maintenant l’intelligence artificielle pour analyser le contenu sémantique des pages web.

Cette page par exemple a comment thématique de répondre à la question fréquente : « comment faire remonter son site sur Google ?« .

Vous avez déjà vu cette phrase répétée plusieurs fois jusqu’ici. C’est le mot clé principal de la page. 

Plutôt que de le répéter sans cesse, je vais décliner sa thématique, c’est à dire garder le sens de la phrase mais en changeant les mots.

Par exemple : « comment remonter dans le classement de Google« , ou bien « figurer en tête des réponses de Google« , etc.

Mais si vous êtes venu sur cette page, c’est avant tout pour lire quels sont les conseils que je vous propose. C’est donc sur le contenu rédactionnel que je dois focaliser mon travail de rédacteur, pas sur les mots clés !

Ce rédactionnel devra être suffisamment utile pour que les internautes partagent cette information avec d’autres et reviennent assez régulièrement sur cette page. 

Pour vérifier si votre page est souvent consultée, je vous invite à utiliser les informations contenues dans l’application Google Search Console que tout webmaster peut librement consulter, à condition d’avoir correctement déclaré le site dans cette application. 

Conseil n° 4 : Acquérir de la notoriété pour faire remonter son site sur Google

Google met naturellement en avant les contenus qui représentent le plus d’intérêt pour les internautes sur une requête de recherche.

Indexer son site sur Google, c’est donc simplement l’inscrire à la liste des sites référencés. Il faut ensuite que votre contenu acquière de la notoriété.

Comment Google estime la notoriété d’une page web ?

Tout simplement sur le nombre de liens qui pointent vers cette page.

Plus il y a de sites web qui proposent votre page comme lien intéressant, plus la notoriété de cette page augmente, à la condition que ces sites soient eux mêmes intéressants et dans une thématique qui corresponde à celle de la page reliée.

Cette notoriété a tellement d’importance pour le référencement SEO que les spécialistes ont développé tout un langage autour de cette notion.

C’est ainsi que vous trouverez des termes tels que le rank, le domain authority, l’authority score (DA), ou encore le trust flow, utilisés dans des outils professionnels destinés au Netlinking tels que SemRush ou Majestic SEO pour ne citer que ceux que j’utilise quotidiennement.

Pour en savoir plus sur l’importance de la notoriété pour faire remonter son site web dans les résultats de recherche, je vous propose de lire mon article sur le Netlinking.

Conseil n° 5 : proposer un contenu intéressant pour remonter son site sur Google

Les moteurs de recherche mettent en avant les pages dont le contenu est « intéressant « .

Mais comment définir ce qui peut être digne d’intérêt pour un internaute ?

Mettez-vous à la place de quelqu’un qui a tapé des mots clés et qui consulte les résumés des résultats proposés par le moteur de recherche…

Qu’est-ce qui va vous intéresser ?

  • Un contenu en rapport avec ce que vous cherchiez (pas forcément exactement avec vos mots clés car vous avez pu être imprécis)
  • Un contenu récent (pensez à regarder la date de publication de l’information, pas toujours affichée malheureusement)
  • Un contenu avec une source crédible (c’est là que la notoriété et la réputation d’un site prennent toute leur importance)
  • Un contenu riche en informations et complet (par exemple, si vous cherchiez un restaurant, savoir s’il est ouvert, s’il a une terrasse, accepte les animaux, etc.)
  • Un contenu commenté (les avis des internautes sont une riche source d’information, souvent considérée (à tort ?) comme plus objective que le discours forcément commercial du site

Donc, si vous avez choisi de faire appel à des pseudos rédacteurs web externalisés dans des pays où la langue française n’est pas toujours bien maîtrisée, vous aurez certes du volume rédactionnel pour remplir votre site web, mais il sera totalement insipide et peu intéressant pour vos lecteurs !

Vous devrez sans cesse rajouter du contenu, le faire corriger et au final perdre du temps et de l’argent pour un résultat décevant.

Alors que si vous investissez dès maintenant dans un rédacteur professionnel, qui plus est auteur de livres et de romans, le budget que vous dépenserez aura nettement plus de chances d’être rentabilisé 😉

J’espère vous avoir convaincu et je suis à votre disposition si vous avez besoin de mes services : 

 

Autres articles sur le SEO

La publication a un commentaire

  1. Georges

    Certains sites d’informations créent volontairement des contenus suscitant la polémique afin de provoquer des réactions et « faire le buzz »

Laisser un commentaire