Audit rédaction web pour analyser la qualité sémantique de vos pages

L’audit rédaction web (à ne pas confondre avec l’audit SEO de site web qui se concentre sur l’aspect référencement de vos contenus) est axé sur l’évaluation de la qualité sémantique et de l’attractivité de vos contenus rédactionnels.

Dit plus simplement : je regarde si vos textes semblent intéressants et adaptés à votre type de clientèle (vos personae).

Audit rédaction web : analyse des cibles

Il ne sert à rien de choisir les mots-clés les plus demandés si cela amène vers vos pages des types de clients qui ne correspondent pas aux produits, prestations ou informations que vous proposez. 

L’audit de contenu commence par une analyse des cibles (catégories d’internautes ou personae) que vous comptez atteindre via vos pages web. En identifiant ces personae, je peux vérifier si votre rédactionnel est en adéquation avec le langage et les termes qu’elles ont pour habitude d’utiliser.

Par exemple, une population de seniors propriétaires de résidences secondaires sera potentiellement intéressée par des systèmes d’alarme domotiques. 

Pour ce type de persona, le rédactionnel devra comporter des termes techniques et un langage rassurant qui mette en avant la longévité et la fiabilité de la marque et de ses produits.

Audit rédaction web : analyse de la concurrence

Une fois les personae identifiés, j’effectue quelques recherches sur les moteurs afin de lire le contenu rédactionnel des sites les mieux positionnés, ce qui me permet d’en déduire quels sont les principaux concepts sémantiques utilisés par vos concurrents directs.

L’idée n’est pas de copier sur la concurrence, mais au contraire de voir comment vous démarquer. Le principe est le même dans la vie courante : quand plusieurs enseignes proposent les mêmes produits dans un quartier, chacun doit essayer de mettre en avant ce qui le distingue de ses rivaux. 

Audit rédaction web : objectifs à atteindre

Une page web est toujours structurée de façon à proposer une idée (un produit, une information, un récit), puis à argumenter sur cette idée afin d’expliquer et de convaincre, pour au final amener à une action (acte d’achat, inscription, clic).

Mon audit sémantique vérifie donc que vos pages suivent bien cette construction logique et que leur rédactionnel est suffisamment crédible, convaincant et motivé pour que l’objectif final soit atteint.

Je complète cette analyse sémantique par un audit contenu SEO qui vérifie que la construction logique se retrouve dans les titres, les sous-titres et les liens de votre texte.

Audit rédaction web : solutions correctives

Une fois l’analyse terminée, je rédige un rapport d’audit détaillé pour chacune des pages dont vous m’aurez demandé la vérification en vous proposant des pistes d’amélioration pouvant porter sur : 

  • une liste de termes à insérer dans vos phrases
  • un scénario pour votre argumentaire
  • l’ajout de texte pour enrichir une page au rédactionnel trop succinct
  • un changement de ton dans votre style d’expression
  • la correction du texte (orthographe et grammaire)

Mon tarif d’intervention ne concerne que la partie audit de vos pages (merci de consulter mes tarifs si vous souhaitez me confier également la rédaction web de votre contenu).

Le tarif d’un audit rédaction web dépend bien entendu du volume de pages et de leur complexité.

Merci de me demander un devis à ce sujet :

3 conseils pour votre rédaction web

Conseil 1 : Répondez aux questions Quoi, Qui, Pourquoi et Comment.

Quoi = que proposez-vous. Votre titre, l’url de la page, sa description doivent comporter le nom du produit, de la prestation ou de l’information proposée.

Qui = vos premiers paragraphes doivent expliquer qui est concerné par ce produit, cette prestation ou cette information. Cela permettra à votre lecteur de s’identifier à cette offre, d’être rassuré sur le fait qu’elle s’adresse bien à lui.

Pourquoi = votre argumentaire commercial doit expliquer pourquoi vous êtes la bonne solution, quels sont les points forts de votre produit ou de votre prestation.

Comment = vous donnez maintenant le mode d’emploi, les modalités et les conditions d’attribution de votre offre.

 

Conseil 2 : Soyez direct et concis. Une idée par phrase. Un nouveau paragraphe tous les 2 ou 3 phrases afin d’aérer la lecture.

Des titres et des sous-titres pour accrocher l’œil : l’internaute ne lit pas. Il diagonalise sa lecture en faisant défiler la page jusqu’à être attiré par ce qu’il cherchait. Variez les titres en y plaçant les mots qu’il recherche.

 

Conseil 3 : Adoptez un ton affirmatif et convaincant. Temps présent. Pas de conditionnel, de suppositions, de double-négation. Enrichissez votre texte d’adjectifs positifs. N’hésitez pas à impliquer l’internaute dans votre raisonnement.

Exemple : vous le savez bien, pour convaincre un internaute de lire cette page, il faut avoir éveillé son intérêt.